jeudi 4 décembre 2008

Astoria Concert - Mosaic




11月30日(日)11時〜 アストリア・コンサート
モザイクアンサンブル (フルート:神田望美 クラリネット:溝部浩子 オーボエ:Jill Rupnow  バスーン:Etienne Boudreault  ピアノ:Marianne Rubenstein)

モザイクでのコンサートでした。今回は初めて木管四重奏も入り、楽しく演奏する事が出来ました。また今回の演奏会のために、作曲家のMichel Lysight(ミッシェル・ライサイト)氏が曲を提供して下さり、Trigramme(フルート、オーボエ、クラリネット)を初演しました。お越し頂いた方々、どうも有り難うございました。

プログラム
ヤナーチェク/モラヴィアンダンス (木管四重奏)
グリンカ/トリオ(クラリネット、バスーン、ピアノ)
ライサイト/トリグラム(フルート、オーボエ、クラリネット)世界初演
サン・サーンス/ロシア・デンマーク風カプリス(フルート、オーボエ、クラリネット、ピアノ)

-------
Le dimanche 30 Nov. à 11 h Concert Astoria
Ensemble Mosaic ( Flûte: Nozomi Kanda, Clarinette: Hiroko Mizobe, Hautbois: Jill Rupnow, Basson: Etienne Boudreault , Piano: Marianne Rubenstein)

C'était le concert de Mosaic. Pour ce concert, le compositeur Mr. Michel Lysight nous a écrit une oeuvre que nous avons créé.

TRIGRAMME
pour flûte, hautbois et clarinette

Trigramme (2008) pour flûte, hautbois et clarinette a été composé à la demande du Mosaic Ensemble. Cette oeuvre en trois mouvements fait appel à une très grande virtuosité de la part des interprètes, que ce soit sur le plan de la technique instrumentale, de l'écoute musicale ou de la précision rythmique. Le premier mouvement est le plus développé des trois : il entremêle divers éléments qui évoluent, se transforment ou réapparaissent de manière inattendue. Les modulations brusques rendent le discours très vivant, la couleur harmonique changeant en permanence. Une sensation de vitesse s'empare petit à petit de l'auditeur sans lui laisser le temps de souffler, même si le discours est régulièrement "brisé" par certains effets de surprise. Á peu près aux deux tiers du mouvement (mesure 140) s'ouvre une grande fugue à trois voix basée sur un sujet dodécaphonique et tonal à la fois. Les divertissements exploitent de nombreux éléments apparus précédemment et le stretto "explose" comme un véritable feu d'artifice. Revient ensuite une évocation du tout début, mais celle-ci bifurque vers une fin plus éclatante. Le deuxième mouvement est une succession de variations sur une basse obstiinée de sept notes en valeurs régulières tandis que le troisième et dernier mouvement est écrit dans la technique du "répétitif évolutif".


-