jeudi 15 juillet 2010

Cours de flûte japonaise dans un conservatoire au Japon





Je suis en vacances au Japon :-)
Oh, il fait très chaud et humide... Ma pauvre flûte, elle souffre :-(

Tout mes familles et mes amis travaillent. Pour eux, on n'est pas en vacances. On continue la vie quotidienne, la vie quotidienne en été.

Par conséquent, j'ai décidé d'étudier quand même pour mûrir ma musicalité en musique japonaise :D
Hier, j'ai assisté au cours de flûte japonaise (et la musique japonaise générale) dans un conservatoire ( où on a filmé "Nodamé Cantabile" Vidéo-épisode 1 à partir de 4min... c'est là!!!)

C'est un cours pour les étudiants en maîtrise didactique en musique générale. Le professeur a joué Shamisen (la guitare japonais) avec les étudiants. Le cours est collectif.


A la fin de ces cours, ils ont présenté leur travail.



Lui, il est un étudiant de Saxophone de Jazz et de classic. Il a fait "Ensemble Solo" .


J'ai complètement oublié le nom de la machine qu'il a utilisé et le nom de son instrument. Son instrument c'est un saxophone électrique. La machine, c'était la machine qu'on manipule avec les pieds. Il a joué un thème inspiré la mélodie japonaise, il l'a enregistré, il l'a lancé et il a improvisé sur ce qu'il a joué....
Ca a commencé d'abord en solo et puis en duo, en trio, en quatuor... En tout cas, c'était très bien fait!!! Il est aussi membre de "Shakuhachi Club" apparemment.



Le pantomime accompagné par la flûte. Le professeur, Mr.Nishikawa et sa femme.


Mr. Nishikawa disait toujours que la musique japonaise n'a jamais été "indépendante". Ca s'est développé avec soit la danse, soit le katari (le récit), soit le théâtre, sois pour la fête...
Il m'a dit, lors que j'ai joué "Nanoribué" (la musique pour théâtre Nô, à l'entrée à la scène.) d'imaginer qu'un Samurai viens vers le milieux de la scène, lentement, très calmement, l'air concentré....et de jouer cette musique pour que cette scène sois encore plus.... quelque chose. Il n'a pas trouvé le mot exacte, mais j'ai quand même compris. (Puis que je connais le Nô)

Cette musique n'est pas pour que ce que je joue soit musicale. C'est une musique qui symbolise une personne et la circonstance... Peut-être ça c'est la base de la conception de la musique japonaise??

Donc dans ce pantomime, la flûte a exprimé tout le sentiment des personnages.
C'était amusant et bien fait!