mercredi 21 mars 2012

Ars Musica à Bruxelles

Ce dimanche 18, c'était la journée musique japonaise dans le cadre d'Ars Musica à Bruxelles. J'ai participé à un concert de "musique japonaise et hommage à Henri Pousseur" et un atelier "message du Japon" .

Dans le 1er concert, j'ai interprété une oeuvre d'Henri Pousseur à la flûte occidentale avec trois instruments japonais. Au départ, cette oeuvre est pour la voix solo ou un instrument solo. Mais puisqu'on l'a joué à 4 musiciennes, on a mis certaines idées pour la mettre en valeur à 4. 

Par exemple, j'ai utilisé le texte original (en allemand) comme Shoga (唱歌). C'était l'idée de la joueuse de Shakuhachi . Shoga est une "partition" pour la musique traditionnelle japonaise pour Shinobué.  "Ohyu--hiyai toro---hyai to-ro---" est une partie d'un shoga d"un morceau traditionnel, mais cela ne veux rien dire. Ca ne signifie pas les notes non plus. On peut dire peut-être que c'est la nuance qu'il signifie. On apprend d'abord ces Shogas avant apprendre les doigtés. Après avoir appris les doigtés, on doit pouvoir jouer parfaitement la musique :-)

Voilà, donc j'ai utilisé le texte allemand comme "Shoga", par exemple lorsqu'il y avait le mot "Wir" j'ai fait "rrrrr"(Flatteruzung)  à la fin de note, pour "Haben" sans langue etc... C'est des petits choses mais c'est intéressant à faire. Pour les instruments japonais, au lieu de jouer toutes les notes ensembles ce qui est difficile pour ces instruments, nous avons avec ceux-ci créé l'ambiance avec leurs techniques particulières. 


Yachiyo-jishi (Musique Traditionnelle)


J'ai joué aussi une oeuvre traditionnelle.



Dans le message du Japon, j'ai créée une oeuvre de Laurent Houque, étudiant au Conservatoire royal de Mons chez Mr. Ledoux. Il est aussi violoniste dans la classe de mon mari à Mons. 
C'est très particulier pour un étudiant européen au conservatoire d'écrire pour l'instrument japonais! Comme ce n'est pas interdit de le faire, j'espère qu'un jour, quelqu'un d'autre écrira aussi pour nos instruments! 


En train de me déplacer....

Voilà, on se réunit pour la fin 


Kanda Nozomi Music