dimanche 23 septembre 2012

TRIO TOKYO-BRUXELLES - Concert à Tokyo & Yokohama -


Il s'agit de deux concerts à Yokohama et à Tokyo qu'on a donné avec mon trio Trio Tokyo-Bruxelles. C'est un trio avec moi-même à la flûte, Nicolas Deletaille au violoncelle et Keiko Nagahama au piano. 

La naissance de ce trio fut vraiment un hasard. Il y a un an et quelque mois, la pianiste Keiko Nagahama, qui a étudié au CRR à Paris pendant 4 ans, et qui fait maintenant sa carrière au Japon est venue en Europe. Elle a donné un récital à Paris et elle voulait passer en Belgique pour me voir. Alors elle m'a dit 
"Ce serait sympa si on pouvait jouer ensemble dans un petit concert en Belgique quand je serai là."
Je pensais aussi que ce serait intéressant, mais en même temps, ce serait encore plus sympa si elle joue avec un ou une belge, comme cela ça fait une nouvelle rencontre. Et j'ai choisi Nicolas Deletaille qui est très sympathique et qui joue très bien. Avec deux collègues qui sont extrêmement sympathiques et qui jouent très bien, ça ne peut pas rater. Donc voilà, c'est comme ça que ça a commencé. ( Violoncelle, Tanka et l'ouvre avec l'ordinateur )

C'était notre deuxième & troisième concerts et ça faisait un an qu'on s'est pas vu, mais on ne l'a pas senti. D'ailleurs pour Nicolas, c'était sa deuxième visite au Japon après plus de 10 ans, mais il était très à l'aise et bien mélangé aux japonais. On dirait qu'il était un japonais malgré la couleurs de ses yeux et de des cheveux. Tout le monde l'a adoré. D'après une dame qui a écrit un article sur lui sur son blog, il a bien conquit le coeur du public avec sa prestation magnifique et en plus avec son charme et sa manière sur scène qui laisse apparaître son caractère doux. Donc il a bien réussi :D

Le programme était assez dure. 3 nouvelles oeuvres pour très peu de répétition. Nous avons donc joué le Trio de Weber (qu'on a déjà joué), la sonate pour flûte, violoncelle et piano de Miyoshi (un célèbre compositeur japonais), la sonata da camera de Piernez (qu'on a déjà joué), Trio de Kapustin (Très jazzy) et notre compatriote, compositeur belge, Mr. Jean-Pierre Deleuze a écrit une pièce "Reflet" pour nous, dont nous avons donc fait la création mondiale. 

Nicolas Deletaille joue aussi l'instrument historique l'arpeggione. Par hasard, il y a un japonais qui construit cet instrument rare au Japon. Donc il a aussi interprété un oeuvre à l'arpeggione. 
Ma mère l'a adoré. C'était vraiment pour la première fois qu'on entend l'arpeggione par un musicien professionnel au Japon. 












Après le concert à Tokyo Opéra City