dimanche 14 avril 2013

Workshop "L'instrument fait à la main"

Pendant les vacances de pâques, j'ai donné deux stages. D'une part, j'ai enseigné au stage à Fort-Mahon en Picardie où j'ai donné le cours de flûte traversière et de flûte japonaise. 

D'autre part, j'ai donné un workshop pour les enfants intitulé "Intruments fabriqués à la main" pour les enfants japonais. 

L'année scolaire japonaise a une autre structure que les écoles en Belgique. L'année scolaire termine en mars et la nouvelle année commence en avril. Ici, à ce moment là, comme il y a beaucoup de japonais qui rentrent chez eux, ils ont un long break de printemps. Ceux qui rentrent chez eux n'ont pas le problème mais pour ceux qui restent en Belgique, les mères* sont parfois à la recherche d'activités pour leurs enfants. Sinon, elle doit garder les enfants toute la journée à la maison, car le père souvent travaille (donc ils ne peuvent partir en voyage tous ensemble). Comme en mars, il n'y pas de stages en Belgique car ce ne sont pas encore les vacances, ils ont du mal avec ce congé !

Alors c'est ainsi que j'ai décidé d'organiser un stage pour eux. L'année scolaire passée, j'ai donné quelques concerts pour les enfants et chaque fois je me disais, j'aimerai bien faire aussi workshop pour les enfants. Donner le workshop "Intruments fabriqués à la main" était un de mon rêve. Ca n'a pas l'air trop difficile à réaliser, mais il faut que des enfants s'y inscrivent !

Nous avons fait des instruments avec des matériaux que j'ai acheté au Brico (le magasin de bricolage et de jardin en Belgique), un petit peu dans une papeterie et au magasin de couture.

Nous avons fait deux percussions et un instrument à une corde et chacun l'a décoré comme il le souhaitait. 


Une percussion réalisé avec tuyau, ballon, papier collant... 

Et le son..





Shimédaiko (Une percussion japonaise) réalisée avec un pot de plante
Et le son...




la harpe à une corde réalisée avec une bouteille d'eau

Et le son





Cela m'a rappelé mon enfance à l'école. J'aime beaucoup ce qu'on a fait à nos enfances et les enfants étaient apparememnt ravis de l'expérience.


* Les femmes japonais qui accompagnent leur maris pour leur travail ne peuvent pas travailler car elles n'ont pas la permission.