vendredi 13 septembre 2013

Festival Mozart et mes souvenirs

Fantaisie de Mozart Quintette à vent / Nozomi Kanda, Pascal Moraguès, Sylvain Cremers, Francis Orval...

Flutissimo in Brussels /Latino-Japonaise 
Vendredi 11 OCTOBRE à 20H - Atelier Marcel Hastir (Bruxelles)
Guitar & Shamisen : Hideaki Tsuji - Flûte & Shinobué : Nozomi Kanda


Le Festival Mozart à Waterloo commence bientôt. C'est un festival international de musique de chambre que mes beaux-parents ont créé et dont maintenant c'est mon mari qui est le directeur artistique. Ce sera la 18e édition cette fois-ci.

La première fois que je suis allée à ce Festival, c'était en 2001, l'année que je suis arrivée en Belgique. C'était mon professeur, Marc Grauwels, qui joue souvent dans ce festival qui m'a ammené à plusieurs concerts du festival. D'ailleurs, mon professeur m'a amené partout où il allait (pour le concert) et puisque je n'avais pas de voiture, j'ai assisté automatiquement à partir de la générale du concert. Cela m'a enrichi beaucoup comme musicienne.

Je me rappelle que le violoniste Liviu Prunaru a été au festival cette année-là. Mon professeur m'a emmenée à l'église Saint-Paul où se déroule les concerts du festival et j'ai écouté leurs répétitions. En étant étudiante, c'était très intéressant de voir et entendre les répétitions des musiciens professionnelles de haut niveau et j'étais très contente.

Après la répétition, on avait encore beaucoup de temps et les musiciens discutaient entre eux. Les musiciens très connus se parlent!! Ils parlaient, ils rigolaient... comme n'importe qui d'autre. Moi qui était encore une jeune étudiante et timide, qui ne parlait que très peu le français, je n'ai pas osé parler avec les musiciens et à la place je lisais "Le Petit Nicolas" pour apprendre le français (j'écoutais aussi la cassette audio et c'était très amusant).

Soudain, Liviu Prunaru est venu chez moi et m'a parlé gentiment : "Ah, le Petit Nicolas! J'ai lu ça aussi. C'est très amusant, je l'ai beaucoup aimé !". Comme j'étais encore très jeune et timide, et que je venais d'arriver du Japon, je n'ai pas trouvé quoi dire, alors j'ai dit "Merci". Pourtant ce n'est pas moi qui a écrit cette histoire, mais au fond j'étais heureuse que l'un des musiciens m'a parlé. J'étais comme un peuple à qui le Roi a donné sa parole. Heureuse, inattendu...et c'est peut-être c'est pour cela que j'ai dit "merci".

Et bien depuis ce festival au 2001, j'y étais pratiquement chaque année. Pour moi, c'est un festival de mon histoire en Belgique. Il m'a donné plein de beaux souvenirs et j'ai eu de nombreuses occasions de parler avec des musiciens qui sont connus et actifs aux quatre coins du monde.

En 2011, j'ai joué dans ce festival avec mon professeur, celui qui m'a amené dans ce festival pour la première fois 10 ans plus tôt. Le jours qu'on a répété, justement il y avais un reportage de la Télévision locale et donc voilà, me voici :-)   



TVcom 16é édition du festival


Festival Mozart : www.festival-mozart.be
Festival Mozart sur facebook.com/Festival.Mozart