jeudi 22 septembre 2016

Orient - Occident @ Juillet Musical de St Hubert - Tokyo-Bruxelles Trio

KANDA NOZOMI MUSIC& SITE WEB
SUIVRE KANDA NOZOMI MUSIC SUR& FACEBOOK



Le temps passe vite!  Le début de l'été était chargé et puis... pause! 

Copyright : D.R
J'ai joué au Juillet Musicale de Saint-Hubert (un festival au Sud de la Belgique) au sein du Trio Tokyo-Bruxelles dans le cadre de "Orient - Occident". Juillet Nothomb, a récité des textes de sa soeur Amélie Nothomb entre notre prestation. Pour ce trio, chaque fois quand nous jouons ensemble, c'est un moment spécial car nous n'habitons pas au même endroit. Mais cette fois-ci, c'était encore plus spécial, car nous avons collaboré avec Juliette et rencontré Amélie Nothomb. 



Nous avons interprété des oeuvres d'Akira Miyoshi, de Haydn et Mendelssohn. Et en plus de cela, j'ai joué une oeuvre de David Loeb au shinobue. J'aime bien jouer le shinobue dans un concert classique. C'est joli ! Ca crée une ambiance spéciale et pour le mélomane  classique, ça constitue une découverte.



Copyright : D.R.

copyright: Hubert Batteaux
Le trio de Miyoshi, on l'a joué en 2012 à Tokyo et Yokohama. C'était une oeuvre difficile à mettre ensemble, comme beaucoup d'oeuvres modernes ou contemporaines et à ce moment-là nous avions un énorme programme à monter en 2 jours et demi pour ces concerts... Cette fois ci, nous avons pu travailler sur Miyoshi plus profondément et on a découvert beaucoup de nouvelles choses ! C'est comme si on découvrait un trésor dans une rue où on a marché plusieurs fois. Mais j'aime bien ces "découvertes". La musique, elle vie avec nous. Ce n'est jamais la même chose que la dernière fois. Ce serait encore meilleur la prochaine fois. 



La mélodie de l'oeuvre de Miyoshi est atonale et pour moi ça sonne comme une malédiction (Un peu de Jolivet, si vous le connaissez). Apparement le père d'Amelie Nothomb a pratiqué le chant de Nô lorsqu'il était au Japon. J'aurais du lui demander (qui était présent au concert) si lui il a trouvé aussi que c'était comme la musique de Nô. 



Personnellement, c'était un grand plaisir de jouer le trio de Mendelssohn, originairement écrit pour trio à clavier et transcrit par l'auteur lui-même, puisque c'est un répertoire très différent de que je joue d'habitude. La recherche de la sonorité, du phrasé etc... quand la musique est belle, toute la recherche est un grand plaisir. 



Le Trio Tokyo-Bruxelles a fait 3 tournées au Japon et nous avons joué plusieurs fois dans des salles prestigieux à Yokohama et Tokyo (autrement dit, presque toutes les villes ont leurs belles salles de concert...). Mais en regardant la vidéo de ce festival, je me suis dit que surtout les musiques européennes comme celle de Haydn ou de Mendelssohn, ça convient très bien dans des châteaux, des églises en Europe. Il y a un charme et une ambiance spéciale que les "belles salles" japonaises n'ont pas et ça donne un parfum dans la musique.

Reportage de notre concert sur TV Lux
http://www.tvlux.be/video/culture/musique/le-japon-s-invite-au-juillet-musical_23321.html 



Copyright : Hubert Batteaux
Avec Toute la famille Nothomb et Tokyo-Bruxelles Trio


Copyright : Hubert Batteaux
Copyright : Hubert Batteux
Estampes japonais???