samedi 6 octobre 2018

Concerts aux jardins


Dimanche dernier, nous devions jouer pour la clôture d'un événement de jardinage (qui a attiré 1300 visiteurs pour 4 WE). Nous avons eu beaucoup de jours ensoleillés en septembre cette année.


Mais ce dimanche-là, quand nous nous sommes réveillés, il pleuvait ... Non seulement il pleuvait, il y avait aussi beaucoup de vent. Nous avons donc pensé qu'il serait difficile de jouer à l'extérieur.


Et puis, j’ai appelé l’organisateur un peu avant midi et ils m'ont dit qu’il était censé y avoir un promenade dans le jardin, prévu pendant la journée, mais bien sûr, personne n'est venu car il y avait trop de pluie.



Ils ont dit qu'en l'absence de ce programme, il serait difficile d'organiser le concert car il était prévu que ce soit l'événement de clôture du festival. Alors ils m'ont rappelé à 13h pour annoncer que le concert avait été annulé.


À ce moment-là, le joueur de koto était chez moi, ainsi que l'autre joueur, celui qui joue la vielle à roue. Et comme le concert avait été annulé, nous pensions pouvoir jouer ensemble pour notre plaisir.


Parce que j'avais toujours voulu jouer des instruments japonais avec des instruments européens anciens, c'était l'occasion idéale. Puisque les instruments européens anciens n’ont pas été modifiés depuis le XVIIe siècle, ils sonnaient différemment que des instruments européens modernes. C’est pourquoi j’ai voulu savoir comment les instruments européens anciens sonnaient quand ils étaient joués avec des instruments japonais.


Ce qu’ils joueraient si les musiciens japonais et européens se rencontraient au 17ème siècle… avec leurs instruments! J'y pense toujours.

Nous avons donc décidé d'essayer quelque chose ensemble pour s'amuser!



Et finalement, pendant que nous discutions dans la cuisine, j’ai soudainement reçu un appel et enfin l’organisateur nous a dit: "on tient le concert, alors viens, s'il te plaît"


Oh!



Parce que c'était annulé, nous avons commencé à le traiter comme si c'était une journée normale. Il était difficile de changer d'avis à nouveau pour le concert, mais c'était quand même agréable de partager ce moment avec le public qui a décidé de venir nous écouter :-)





Enfin, deux jours plus tard, mardi, j’ai joué dans le jardin de Kalhmthout pour l’événement Tsukimi. Il faisait très froid, mais la mise en scène était très belle et rêveuse. Le ballon ressemblait à la pleine lune et le conteur et la danseuse se sont produits à l’intérieur.



À cause de la fumée des feux d’artifice à la fin, la vue était dégagée. C’était une vue de rêve avec des bougies et la vraie lune.